EUROPE, FRANCE, my TRIPS & TRAVELS

Weekend au vert dans les Vosges du Sud

 

 

 

 

 

 

Hop, destination les Vosges du Sud aujourd’hui ma p’tite Compagnie ! Vous êtes ready ?

 

 

Au mois de Juin, l’Office du tourisme des Vosges du sud et l’agence We Like Travel m’ont invitée à venir passer un joli weekend ressourçant dans un coin de France que je ne connaissais pas encore, à Luxeuil-Les-Bains. Un séjour apaisant aux notes green et gourmandes, en compagnie de mes adorables compagnons Claire, Sophie, Denis et Marjorie !

Nous avons ainsi pu découvrir la petite ville de Luxeuil Les Bains, dont ses thermes et son casino, ainsi que la jolie nature alentour et ses trésors cachés. De chouettes découvertes gustatives et culturelles, ainsi que de belles rencontres ont marqué ce blogtrip, et je vais bien évidemment tout vous raconter ;)

 

 

Luxeuil-Les-Bains & ses diverses activités

 

 

Au delà du fait que Luxeuil soit une charmante petite ville dotée d’un beau patrimoine architectural où l’on croise de superbes bâtiments moyenâgeux (des fouilles archéologiques en cours sont même à découvrir en plein centre, Place de la République), elle est avant tout – et comme son nom l’indique – une ville d’eau. Elle est en effet réputée pour ses thermes grâce à une eau riche en oligo-éléments apportant de nombreux bienfaits au corps humain. Beaucoup de cures thermales pour les patients atteints de divers problèmes de santé y sont réalisées, mais sachez que si tout va bien pour vous (cool !), rien ne vous empêche de profiter des jets de la belle piscine ou du jacuzzi, c’était très agréable pour se détendre en fin de journée !

 

 

Lors de notre balade à Luxeuil, nous avons également eu la chance d’assister à un cours de pâtisserie. La cerise griotte étant l’emblème de la région, le boulanger-pâtissier-chocolatier Christophe Drouhet a décidé de nous faire réaliser une tarte aux griottes, et je peux vous dire que c’est plus simple quand on regarde un pro faire que quand on doit s’y coller haha. J’ai adoré l’expérience, Christophe étant très gentil, patient et pédagogue, c’était un vrai moment de plaisir ! (il donne ses cours les samedis dans sa chocolaterie).

 

 

Je ne sais pas si vous avez déjà mis les pieds dans un casino, mais moi oui ! C’était une première pour moi lors de ce voyage à Luxeuil, au Casino JOA, et je dois dire que j’ai été surprise de beaucoup apprécier. Les jeux d’argent n’étant pas ce qui m’attire tellement à première vue, et les jeux de cartes non plus (je perds tout le temps, donc ça m’agace – oups -), j’ai tout de même profité de ce moment et me suis prise au jeu du poker (nous avons eu le droit à une initiation au top il faut dire), de la roulette russe ou encore des machines à sous ! A refaire de temps en temps avec plaisir.

 

 

 

 

Les alentours de Luxeuil-Les-Bains, entre nature et culture

 

 

L’Office du tourisme ne nous a pas seulement fait découvrir la ville de Luxeuil, il nous a aussi permis de nous ressourcer en pleine nature au coeur de cette destination Vosges du Sud très naturelle et apaisante, et également permis de faire de belles rencontres de personnes passionnées par leur région et leurs métiers.

 

Un midi, un repas « pique nique » était organisé avec les producteurs de la Route des Chalots, un moment entre rires et détente, mais surtout un moment de partage comme je les aime ! J’ai mis le terme « pique nique » entre guillemets précédemment car ce ne sont pas de simples sandwichs que nous avons mangé, mais bel et bien de délicieux produits locaux, faits avec amour par leurs producteurs, et sincèrement à tomber … Rillettes parfaites (c’est mon pêché mignon), charcuteries en tout genre, salades variées, pains divers et fromages frais, absolument tout était parfait ! Sans compter que le tout avait lieu dans un cadre bucolique pour en profiter encore plus sereinement.

 

 

La découverte de l’écomusée du pays de la cerise (emblème de la région pour ceux qui n’auraient pas suivi ! haha) de Fougerolles était aussi au programme. Laetitia Morand, sa directrice, nous a raconté avec passion son histoire, sa distillation pour en faire diverses eaux de vie, et son importance dans la région qu’elle a fait vivre pendant bien longtemps. Le bâtiment dans lequel se trouve le musée est tout simplement superbe, et les reconstitutions ainsi que les mises en scène des objets, pour retracer l’histoire et l’importance de ce fruit à Fougerolles et alentours, sont très réussies.

 

 

 

En toute logique, c’est ensuite dans une distillerie que nous nous sommes rendus pour en découvrir un peu plus sur cette fameuse distillation de la cerise dont on venait de nous parler passionnément.

La distillerie Devoille (fondée en 1859) nous a accueilli chaleureusement au sein de ses murs parfumés pour nous parler de la production du kirsch, de l’absinthe (à nouveau autorisée) et des différentes eaux de vies qui sortent encore aujourd’hui de ses murs. Ce que j’ai le plus apprécié, au delà de pouvoir goûter des alcools que je ne boirais jamais autrement (c’est très très fort en bouche hein), c’est notre balade dans les greniers de la distillerie, au milieu des Dame-Jeanne (pour ceux qui se demandent de quoi il s’agit, ce sont ces grandes bonbonnes de plusieurs litres recouvertes d’osier tressé) entreposées par centaine pour permettre le vieillissement des eaux de vie. Une ambiance douce pour une virée reposante au coeur de l’artisanat.

 

 

 

 

Après une bonne nuit dans l’immense chambre (et l’immense lit) du Clos Rebillotte (à environ 30 seconde du casino, pratique !), nous sommes partis randonner sur le plateau des 1000 Étangs, et je peux vous dire que j’ai adoré ce dimanche là ! Vous savez à quel point j’apprécie la nature et les balades en plein air (c’est peut être le fait de vivre en Auvergne depuis 10 ans haha), j’étais donc ravie de découvrir ce coin ultra nature en plein coeur des Vosges du Sud.

Nous sommes partis de l’église de Saint-Bresson et avons mis environ 3h pour faire ces 12 km du circuit du Béviau. Le parcours se fait sans difficulté particulière, à travers chemins, sentiers, forêts, plaines et étangs (bien évidemment ;)) et offre de très jolis points de vue ! Cela se fait aisément en famille avec des enfants, et sachez que vous croiserez vaches, chevaux et fleurs sauvages sur votre chemin, pour votre plus grand plaisir.

 

 

Le weekend s’est achevé sur une touche originale et marrante que j’ai tout autant apprécié : la visite du Parc à l’anglaise de la Cude. Un lieu plutôt hors du commun et magique, où un couple de passionnés par la nature – et plutôt atypique – a crée un parc arboré de 5 hectares où il fait bon se promener pieds nus à la découverte d’un parcours sensoriel unique ! Vous marcherez sur divers éléments, de la sciure, en passant par la mousse et les billes d’argile, ou encore la paille, histoire de vous reconnecter tout doucement à la nature qui vous entoure :) (et comme Marjorie, vous pourrez même faire des câlins aux arbres ! Il parait que cela fait un bien fou).

 

 

 

Merci infiniment à We Like Travel et à l’office du tourisme des Vosges du Sud pour cette chouette organisation, ainsi qu’à mes copains blogueurs avec qui j’ai partagé plein de jolis moments au coeur d’une destination vraiment pleine de ressources et à découvrir très vite !

 

 

PS : Je vous invite à regarder la vidéo de Denis juste ici pour en voir encore un peu plus ! (et de plus haut surtout hehe)

 

 

Alors ma p’tite Compagnie, ça vous a donné envie de découvrir les Vosges du Sud ?

 

 

Bisous vous